Accident de travail à Shippagan: la victime succombe à ses blessures

Accident de travail à Shippagan: la victime succombe à ses blessures
Accident de travail à Shippagan: la victime succombe à ses blessures

Un man de 37 ans de Lamèque est décédé des suites de ses blessures rises lors d’un accident de travail à l’entreprise Atelier PMC de Shippagan, dans la Péninsule acadienne, monday.

The GRC I have confirmed the death of Mardi, all in addition to the fact that the dossier is not from the origin of crime and that Travail sécuritaire Nouveau-Brunswick mène désormais l’enquête.

Une porte-parole de Travail sécuritaire, Laragh Dooley, explain que l’enquête permet de My understanding is the cause of incidents and décès and constitutes a clear element to empêcher that incidents and similar décès do not occur..

Elle précise que ce genre d’enquête peut prendre plus d’un an à compléter en raison de leur complexité.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Armand Caron, municipal councilor and deputy chief of Shippagan.

Photo: Radio-Canada / Pascal Raiche-Nogue

Le conseiller municipal et maire suppléant de Shippagan, Armand Caron, a tenu à offrir ses thoughts of réconfort à la famille et aux collègues de travail de la victime.

In a small community like the nôtre, we can affect each day greatly when learning a decade that survives in an enterprise. All the world is familiar with. Ça va se parler dans los cafés. Nous sommes désolés de ce qui est arrivé. In a small community, there is a drama at-il commentedé mardi matin.

Peu de details précis sur l’enquête

Laragh Dooley, directive des communications chez Travail sécuritaire Nouveau-Brunswick, n’a pas voulu donner de détails précis sur l’enquête en cours à Shippagan.

«Nous sommes tristes d’annoncer que le travailleur est mort. As one that is active on the tens of tragique est en cours, nous ne pouvons pas divulguer d’autres renseignements. Une enquête nous permet de mieux comprendre la cause des incidents et des décès et constitue un élément clé pour prévenir des incidents et des décès semblables », at-elle répondu par courriel.

Elle ajouté que les enquêtes complexes, as celles imply a décès, peuvent prendre 12 mois ou plus à conclure parce que le processus comprises an examination approfondi du lieu de l’incident, des déclarations des temoins, l’examen de toute machine ou équipement , de l’équipement de protection individuelle (EPI), la présentation, les procedures de travail et si le ou les travailleurs blessés ont reçu une formation et une supervision adéquates.

Atelier PMC works in the manufacture of steel products.

L’entreprise s’est également lancée dans la construction de bateaux pour la pêche commerciale.

Avec des informations de Pascal Raiche-Nogue